Inflation : la fin du quoi qu’il en coûte et des aides généralisées

Publié le 21/07/2022
Inflation : la fin du quoi qu’il en coûte et des aides généralisées

 

Après plus de deux années de crise sanitaire, le gouvernement commence à siffler la fin du « quoi qu’il en coûte ». Le président de la République et la Première ministre Elisabeth Borne ont en effet esquissé dans leurs dernières prises de parole la fin des aides généralisées mises en place pendant la crise Covid, pour aller vers « des mécanismes plus ciblés », notamment pour aider les plus modestes à surmonter l’inflation. Ce ciblage se traduit dans les mesures proposées dans la loi pouvoir d’achat examiné cette semaine à l’Assemblée nationale.  Le mouvement a également été amorcé avec l’annonce du remplacement la remise de 18 centimes d’euro par litre à la pompe par une nouvelle aide distribuée sous condition de revenus. La même logique devrait primer en 2023concernant les différents « boucliers tarifaires », mis en place en octobre 2021 et qui plafonnent les prix de l’électricité et du gaz jusqu’à la fin de l’année.