Journée sans professionnels libéraux le 30 septembre 2014 (J-7)

Publié le 23/09/2014

L’UNAPL appelle les professionnels libéraux à fermer leurs portes pour dire NON à la déréglementation et informer les consommateurs.

Pour riposter au projet de loi sur la déréglementation des professions libérales, l’UNAPL appelle à une « journée sans professionnels libéraux », le mardi 30 septembre 2014. Pour exprimer leur opposition et pour repousser le projet de loi « Montebourg-Macron » sur la déréglementation, l’UNAPL demande à tous les professionnels libéraux de garder porte close le 30 septembre.

Les professionnels libéraux refusent la financiarisation de leur secteur via l’ouverture du capital de leurs sociétés d’exercice libéral aux groupes capitalistiques. Ils s’opposent à la dérégulation sauvage de leur secteur d’activité, non seulement pour préserver un secteur économique dynamique et ses emplois, mais aussi pour protéger les consommateurs.

Les consommateurs, et surtout les plus démunis d’entre eux, seront les premières victimes de la dérèglementation qui va dissoudre les obligations déontologiques, la sécurisation des prestations et supprimer les prix administrés. Dans cette libéralisation sauvage, n’importe qui pourra faire n’importe quoi, sans aucune garantie et à n’importe quel prix. Des prestations à la qualité incertaine, sans garantie, sans sécurité, c’est toujours trop cher, surtout lorsqu’il s’agit de santé, de conseils juridiques, ou de services dans les autres secteurs !

En outre, les groupes financiers qui prendront le contrôle des services produits aujourd’hui, sur tout le territoire par les professionnels libéraux, vont concentrer leur offre dans les pôles urbains les plus riches et délocaliser les emplois, y compris en recourant à des plateformes d’appel situées dans d’autres pays.

L’UNAPL a décidé d’informer les consommateurs de ces dangers par une campagne d’affichage chez les professionnels et la mise à disposition de tracts, afin qu’ils comprennent les motifs de leur mobilisation le 30 septembre, et soutiennent leurs professionnels libéraux ainsi menacés.

L’UNAPL a également ouvert, vendredi, un site de pétition en ligne (www.professionsliberalesendanger.org) qui a recueilli en 48 heures, plus de 10 000 signatures !

L’UNAPL a reçu de nombreux soutiens de la part de syndicats des professionnels libéraux qui ont appelé leurs adhérents à fermer leurs portes le 30 septembre. La liste, actualisée quotidiennement est consultable sur le site de l’UNAPL : http://www.unapl.fr/index.php/lire-larticle/journee-sans-professionnels-liberaux-le-30-septembre-2014.html