Élections municipales : Les inquiétudes et les attentes des professionnels libéraux

Publié le 17/02/2014
Élections municipales : Les inquiétudes et les attentes des professionnels libéraux

Résultats de l’enquête Harris Interactive-MACSF pour l’UNAPL sur un échantillon de 1 189 professionnels libéraux

À l’occasion des élections municipales, l’UNAPL, qui fédère 59 organisations syndicales des professions libérales de la Santé, du Droit, du Cadre de vie et technique, souhaite interpeller les candidats, sans parti pris politique, sur les attentes des professionnels libéraux et promouvoir leurs souhaits en tant qu’entrepreneurs. Les entreprises libérales représentent près de 27 % des entreprises de notre pays, concernent 2 millions d’actifs et offrent 1 million d’emplois salariés de proximité non délocalisables.

 

Six professionnels libéraux sur dix se déclarent inquiets pour l’avenir de leur activité

Six professionnels libéraux sur dix se déclarent inquiets pour l’avenir de leur activité, et parmi eux ceux qui emploient des salariés sont les plus inquiets (73 %). Pour l’UNAPL cette inquiétude est à mettre sur le compte à la fois des difficultés locales vécues par les professionnels, qui se traduisent d’ailleurs par une volonté de changement d’équipe à l’occasion des élections, mais également par le contexte national qui résulte du pilonnage répété, pour ne pas dire de l’acharnement du gouvernement sur ce secteur d’activité dans un contexte économique extrêmement dégradé. L’UNAPL rappelle que le gouvernement a successivement nationalisé la retraite des professionnels libéraux, voulu imposer le quasi-doublement de la fiscalité locale (CFE) pour les professionnels relevant du régime des BNC, mesure heureusement censurée par le Conseil Constitutionnel, tenté de les écarter du dialogue social, et qu’à présent, il les marginalise des discussions en cours sur la réforme de la fiscalité des entreprises. À cela s’ajoute un tombereau de réglementations qui, transposées dans le droit national, ne sont pas sans compliquer l’exercice professionnel. Tout ceci est en effet inquiétant, et les professionnels libéraux, au regard du poids qu’ils représentent dans l’économie réelle et dans l’économie locale, attendent d’être soutenus plutôt que d’être entravés dans leur activité.

 

[gt] Lire le communiqué
[gt] Téléchargez le rapport : Les villes et régions qui attirent les professionnels libéraux
[gt] Téléchargez le rapport : L’opinion des professions libérales dans la perspective des élections municipales de mars 2014