Conférence de méthode préparatoire à la Grande conférence sociale : l’UNAPL s’interroge sur la cohérence du gouvernement

Publié le 18/06/2014
Conférence de méthode préparatoire à la Grande conférence sociale : l’UNAPL s’interroge sur la cohérence du gouvernement

L’UNAPL, qui sera partie prenante de la Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet, s’étonne, en tant qu’organisation multiprofessionnelle, de sa mise à l’écart de la conférence de méthode préparatoire organisée le 16 juin par le gouvernement.

L’UNAPL, qui sera partie prenante de la Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet, s’étonne, en tant qu’organisation multiprofessionnelle, de sa mise à l’écart de la conférence de méthode préparatoire organisée le 16 juin par le gouvernement.

L’UNAPL rappelle que la représentativité des organisations multiprofessionnelles a été reconnue par la loi du 5 mars 2014. Elles ont, de ce fait, toute légitimité à contribuer, au même titre que tous les partenaires sociaux, à la concertation et aux travaux préparatoires organisés par le gouvernement en amont de l’ouverture des travaux de la Grande conférence sociale.

Cette exclusion de l’UNAPL, et des autres organisations multiprofessionnelles, porte un mauvais coup au dialogue social. Le gouvernement donne ainsi un mauvais signal aux entreprises libérales et aux 2 millions d’actifs que l’UNAPL représente.

Au moment où notre pays a besoin de toutes ses forces vives, l’UNAPL appelle le gouvernement à la cohérence en l’associant, en amont, à l’ensemble des sujets de la Conférence sociale.

Télécharger le communiqué (Pdf)